CVSM Bibliography, Entry [ Fa2009Diss ]


Falleri, Jean-Rémy: Contributions à l'IDM : reconstruction et alignement de modèles de classes; Thèse, Laboratoire d'Informatique de Robotique et de Microélectronique de Montpellier; 2009
Download: Volltext
Library Entries: ACM Digital Library, BibTeX DBLP
Deskriptoren: CVSM

Abstract: Avec l'émergence du paradigme Ingénierie Dirigée par les Modèles (IDM) pour la conception de logiciels, la phase de modélisation des domaines devient de plus en plus primordiale. Lors de cette phase, les concepteurs modélisent, souvent à l'aide d'un langage à classes, un domaine particulier créant ainsi des méta-modèles. Des modèles dérivés de ces méta-modèles sont utilisés ultérieurement lors de la conception, par exemple pour générer du code source. Comme les domaines à modéliser sont de plus en plus volumineux et complexes, la maintenance des méta-modèles risque de vite devenir problématique. En outre, des outils complexes sont développés pour manipuler les modèles. Malheureusement, il est fréquent que des développeurs différents développent plusieurs méta-modèles représentant un même domaine. Les concepteurs d'outils doivent donc gérer des transformations de modèles entre ces méta-modèles similaires, ce qui est une tâche fastidieuse. Dans cette thèse, nous proposons deux contributions visant à faciliter la maintenance de logiciels développés en suivant le paradigme IDM.
La première de ces contributions est une approche qui permet d'éliminer toutes les redondances (attributs et méthodes dupliquées) d'un modèle de classes, en y introduisant de nouvelles super-classes. Notre approche utilise un dérivé de l'Analyse Formelle de Concepts ainsi que plusieurs techniques de traitement automatique des langues. En plus de l'élimination des redondances et de la découverte de nouvelles super-classes, cette approche est capable de découvrir des attributs et méthodes abstraits qui facilitent la réutilisation et améliorent le niveau d'abstraction du modèle. Notre approche est validée par une étude de cas sur un logiciel réel.
La deuxième contribution est une approche qui permet de détecter de manière automatique les correspondances entre les éléments de deux méta-modèles similaires. Ces correspondances peuvent être utilisées pour faciliter ou partiellement automatiser l'écriture d'une transformation de modèles entre ces deux méta-modèles. Notre approche est basée sur les travaux effectués par les communautés travaillant sur l'alignement de schémas relationnels et d'ontologies. Notre approche est validée sur un corpus d'alignements réalisés manuellement sur des méta-modèles réels.